PAL_l'équipement-du-cyclotouriste

Le cyclotourisme, l'équipement !

Comme je vous l’avais promis, voici une petite présentation de l’équipement minimum nécessaire à un bon cyclotouriste. Bien sûr, si vous faites un voyage autour du monde pendant 1 an, vous n’aurez pas les mêmes besoins que lors d’une expédition d’un été en Espagne…

Ceci est une liste exhaustive, elle évoluera au fil du temps et de vos besoins.

Un vélo

Le principal est, on s’en doutera, le vélo ! Aussi appelé « la petite reine », c’est l’élément indispensable. Choisissez le bien !

On choisira un vélo simple et confortable pour soi. Pas de suspension, ou alors simplement à l’avant, la plupart des routes que l’on emprunte en cyclotourisme sont des routes en bonne état qui ne nécessitent pas une adhérence extrême.

Les puristes choisiront les modèles « randonneuses » quasi sur mesure de certaines grandes marques, mais ce genre de vélo peut avoisiner facilement les 1500€ !

J’ai opté pour un Rockrider de chez Décathlon, ce genre de vélo à un bon rapport qualité/prix, pour 300€ vous pouvez avoir un vélo solide. Il existe maintenant la gamme Riverside chez Décathlon, la plus haute gamme est le Riverside 7 (760€) qui est vraiment bien équipé et me semble un bon rapport qualité/prix, certaines personnes ont eu des problèmes dus à l’incompétence des techniciens de chez Décathlon pour les premiers réglages du vélo. Donc bien faire attention à ces réglages.

Le choix d’un vélo est donc une question de philosophie mais surtout de budget !

La selle

On peut investir dans une selle confortable pour le plus grand plaisir de notre postérieur. Les selles Brooks sont les plus connues chez les cyclotouristes, en cuir et fabriquées à la main, elles s’adapteront au bout d’une centaine de kilomètres, à votre anatomie (environ 100 €). On évitera les selles en « gel » confortable 1h mais pas 7 ou 8… J’ai opté pour une selle bien large (un peu trop peut-être) de chez Décathlon pour 25€.

Les pneus

Les pneus seront des Schwalbe Marathon ! La référence incontournable en matière d’expédition, le modèle Plus pour un meilleur roulement ou XR pour une meilleure adhérence sur chemin – piste. Ces pneus sont renforcés au Kevlar et certaines personnes ont fait plus 30 000km sans crevaison ! Pour ma part je ne me soucis plus de prendre une chambre à air de rechange.

Sachez que plus le pneu est grand (28 pouces) et fin, meilleur sera le roulement, un coup de pédale vous fera allez plus loin.

PAL_l'équipement-du-cyclotouriste-pneu

Le guidon

Il doit être réglé à votre hauteur pour un bon confort et les poignées avoir des extrémités larges, sinon gare aux doigts engourdis en fin de journée !

Les bagages

La solution la plus simple, c’est l’achat de sacoches. Deux à l’avant et deux à l’arrière, ou 3 à l’arrière pour mon cas. Tout dépend de la longueur de l’expédition. Et une sacoche de guidon pour les babioles facilement accessibles, avec un porte carte pour visualiser son trajet c’est l’idéal !

Je recommande le site http://www.cyclo-randonnee.fr/ où vous trouverez un large choix de sacoches, pour les petits budgets il y a toujours Décathlon qui offre des sacoches intéressantes mais la robustesse et l’étanchéité laisseront à désirer au fil du temps… Attention à certain modèles qui ne s’adaptent pas à tous les portes bagages, renseignez vous avant !

Et bien sûr je prends toujours un sac à dos, pour transporter quelques outillages et ma poche d’eau mais aussi pour pouvoir s’arrêter quelque part et avoir un sac à portée de main. Le sac à dos signature 15L de Bodypack est parfait !

PAL_le-cyclotourisme-avec-mon-sac-à-dos-Bodypack

L’équipement final

Avec un petit budget, j’ai obtenu ceci pour mes premiers voyages:

PAL_l'équipement-du-cyclotouriste-résultatMaintenant qu’on a la monture et ce qu’il faut pour transporter ses affaires, il nous reste à déterminer quelles affaires ?!

Je pourrais en discuter pendant des heures et écrire des pages entières sur ce qu’il faut emmener ou pas mais je vais essayer de faire court, dans le prochain article 😉

A bientôt

-->

3 réponses à propos de “Le cyclotourisme, l'équipement !

    1. Content si ces conseils ont pu t’aider ! En effet c’est un rétroviseur de marque Bush & Muller (modéle Cycle star 901). Je l’avais choisi car il s’adaptait avec mes poignets et mes cornes.
      Mais lors de l’import de mon vélo au Canada, le rétro n’a pas tenu le coup et impossible de retrouver le même modèle ici ! J’ai préféré changer mes poignets avec des cornes intégrées et laissant accès au tube intérieur par le côté pour pouvoir y insérer la plupart des rétroviseurs du marché.
      En bref si tu choisis un rétroviseur, fais attention au mode d’accroche et n’hésite pas à tester l’angle de vision qui varient beaucoup en fonction des modèles !
      Bon voyage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *