Free delivery and return within 30 days in France !

Comment faire passer un mauvais bulletin ?

Posted by Axel Bindefeld on

Comment faire passer un mauvais bulletin ?

Il y a quelques années, nous vous avions partagé de super stratégies pour dissimuler un bulletin de notes compromettant. Cet article n’était bien sûr pas à prendre au sérieux (en tous cas, nous déclinons toutes responsabilités des conséquences de ces astuces), mais maintenant, il est un peu dépassé… Les temps changent car l’époque où on pouvait intercepter son bulletin dans la boîte aux lettres est quasiment révolue. Désormais, nos moindre faits et gestes à l’école sont consignés sur Pronote, difficile de gruger quand vient le moment de déballer ses notes.

Alors avec ces méthodes 2.0, quelles sont les nouvelles stratégies pour planquer son bulletin ? 


En fait, c’est assez simple… on ne peut pas. Les notes, absences, appréciations, devoirs etc. sont dûment rapportées en ligne sur ce cher Pronote, et vu que chacun de vos parents à un mot de passe et un identifiant séparé, ça en est même pénible à pirater. Non pas qu’on vous aurait recommandé d’essayer, de toutes façons. 

Donc, ce n’est même plus possible de planquer le 3/20 en maths du vendredi au fond de son sac à dos, quitte à ne le sortir que le mardi histoire de passer un bon week-end. Si vos parents sont un peu rigoureux ou pire, s’ils ont l’appli avec les notifications activées, il est possible qu’ils soient au courant de votre sale note avant même que vous ne soyez rentrés. Pas possible non plus de faire passer le 7 en anglais en affirmant que malgré vos faiblesses à l’écrit, vous participez beaucoup à l’oral en classe : ce genre de commentaire est également reporté sur Pronote. 

Bodypack faire passer un mauvais bulletin

Donc non, c’est mort : avec un bulletin en ligne, plus d’esquive possible. Plus qu’à assumer. 

Alors bien sûr, on pourrait vous dire qu’à l’instant fatidique du “qu’est-ce que c’est qu’ces notes ?!” vous pourriez simuler un malaise, accuser les profs de mal expliquer, prétendre une erreur informatique, fondre en larmes… Mais au final, ça ne changera pas grand chose, vos mauvais résultats seront quand même là et il faudra bien y faire face à un moment. 


Parce que l’air de rien, une mauvaise note c’est certes un mauvais moment à passer quand vos parents l'apprennent, mais c’est aussi le signe que vous n’avez rien pigé au sujet du devoir en question. Certes, si vous avez passé le cours entier à vous balancer sur votre chaise au fond de la classe à côté du radiateur à scroller sur Instagram, c’est peu étonnant : un peu de courage, concentrez-vous et ça ira mieux au prochain si vous faites un effort. Par contre, si vous avez bossé et que vous sortez quand même avec un 5, c’est dommage. Mais ça passe mieux auprès des parents, et il y a des solutions (comme prendre un tuteur).


Autre chose, que vous avez déjà dû entendre : ne comparez pas votre résultat à ceux de vos petits camarades. OK Chloé elle a toujours 18 et là elle n’a que 13, ça prouve que le devoir était compliqué. Super, mais vous savez déjà que ce genre d’argument, ça ne passe jamais avec les parents. L’essentiel, c’est que vous, vous ayez compris là où vous vous êtes plantés, pour pouvoir rebosser dessus. Vous pouvez même demander un coup de main à Chloé, tant qu'à faire.

On aimerait bien vous proposer des solutions incroyables pour vous tirer de ce mauvais pas, mais en vrai, il n’y en a qu’une : travaillez dur, concentrez-vous, admettez quand vous ne comprenez pas et assumez quand vous vous plantez… Et n’oubliez pas qu’une mauvaise note ne veut absolument pas dire que vous êtes débile : relativisez. Il y a beaucoup de perspectives d’études et de formations différentes, vous trouverez forcément ce qui vous convient, ne vous en faites pas. Rassurez-vous, on peut faire des études supérieures, avoir un bon métier et vivre une vie douce et paisible sans jamais avoir compris ce qu’est une fonction affine. ;)

Bodypack Faire passer un mauvais bulletin 

← Older Post Next article →