Consegna gratuita e ritorno 30 giorni in Metropolitan Francia!

Gérer la continuité pédagogique avec les enfants

Publié par Axel Bindefeld le

Gérer la continuité pédagogique avec les enfants

La situation évolue constamment, et maintenant on doit parfois improviser en découvrant qu’on a les enfants à la maison la veille au soir ou au dernier moment… 

Quelles sont les solutions pour occuper les enfants toute la journée en maintenant le niveau scolaire et le moral ? 

La continuité d’enseignement consiste à maintenir un lien entre les élèves et les professeurs, et également à continuer l’apprentissage des différents éléments qui sont vus ou vont être vus en classes, des bases essentielles à acquérir et conserver pour un bon développement des compétences futures.

A ce titre, il est crucial d’avoir un moyen de communication avec le / les enseignants afin d’avoir un maximum d’informations et de savoir sous quelle forme et à quelle fréquence les leçons, objectifs et devoirs sont reçus. Vous pourrez alors avoir un moyen d’échanger, sans bien sûr en abuser : beaucoup d’enseignants font au mieux pour assurer la continuité d’enseignement mais peuvent être soumis à d’autres contraintes. 


Dans ce but, il peut être très utile d’être en contact avec d’autres parents d’élèves dans la classe ou l’école de votre enfant. La solidarité et l’entraide seront une réelle force, et qu’il s’agisse d’un groupe de discussion avec tous les parents ou au moins d’échanges avec les parents qui n’habitent pas loin où dont l’enfant est ami avec le vôtre, ce sera plus facile de partager les informations et éventuellement de s’organiser ensemble lors d’une situation de cas contact. 

 

Enfants et continuité pédagogique Bodypack

 

Pour ce qui est de l’enseignement à proprement parler, la continuité dans les petites classes est cruciale pour l’enfant qui construit sa base de connaissances. Une technique efficace consiste à d’abord étudier par vous même ce qui lui est demandé, pour avoir en tête les objectifs et ce qui doit être acquis. Puis, laissez votre enfant faire l'exercice tout seul dans un premier temps, et une fois l’exercice terminé laissez-le étudier le correctif seul et corriger par lui-même. Cela vous permettra de développer son indépendance, le forcera à se creuser les méninges et vous laissera du temps pour votre propre journée. Une fois cela terminé, vous pouvez voir ensemble ce que ça a donné, et passez aux explications une fois que vous avez identifié ce qui n’aura pas été compris. 


Dans un précédent article, nous vous avions suggéré des pistes pour éviter le décrochage. N’hésitez pas également à consulter les ressources en ligne par exemple sur eduscol, et éventuellement consulter les dispositifs mis en place par votre commune ou votre région, sans oublier les autres parents avec qui vous pourrez partager les devoirs, les astuces et autres, vous assurer que les livres et les cahiers ne sont pas oubliés, que les devoirs sont bien prit etc. 

Vous pouvez également vous pencher sur des ressources différentes sur internet, youtube, sur certains programmes télés, nous vous avions partagé quelques idées dans un autre article que nous vous invitons à consulter. 


Si votre enfant rencontre des difficultés d’apprentissage dans une ou plusieurs matières, votre école ne vous en a peut-être pas informé et vous pourrez probablement l’identifier en ayant votre enfant à la maison. Pas d’inquiétude, c’est peut-être l’occasion de considérer de nouvelles méthodes et de rechercher s’il existe des accessoires qui peuvent rendre l’apprentissage plus ludique et pratique, pour des choses comme les tables de multiplication ou encore la conjugaison. 
Sinon, un nouveau sac scolaire peut remonter le moral. ;)

 

Nous vous souhaitons bien du courage, et n’hésitez pas à nous partager vos astuces et stratégies sur nos réseaux sociaux  :)

 

Enfants et continuité pédagogique Bodypack

← Article précédent Article suivant →