Fermer

Carnet de voyage Bodypack : Chine

Posté le 23 septembre 2011

Comme toutes les marques de bagagerie, l'équipe Bodypack se rend tous les ans en Chine pour rencontrer tous ses fournisseurs. Cette année, c'est notre PDG qui a sillonné le pays pendant 2 semaines.

C'est l'occasion de vous dévoiler "les coulisses des sacs à dos Bodypack" ou tout du moins une partie ! Car aucun de nos produits n'était alors en production : nous sommes dans la phase d'échantillonnage pour valider les volumes, poches, couleurs...

Carnet de voyage Chine

 

Les valises rigides

Notre cher boss a démarré son périple avec la visite de plusieurs usines de valises rigides. Il a pu découvrir leur fabrication (jusqu'alors assez floue pour nous).

Car oui, petite exclusivité pour les lecteurs de notre blog, nous nous intéressons à ce type de valises...

 

La matière première est l'ABS qui est au départ sous forme de petites billes. Ici, l'ABS est blanc car il est pur c'est à dire qu'il ne contient pas d'ABS recyclé. Car on peut trouver des valises fabriquées en partie avec de l'ABS recyclé.

Les billes d'ABS passent dans une grosse machine pour en ressortir en une longue plaque que l'on découpe et transporte immédiatement dans une pièce chauffée afin qu'elles conservent leur élasticité. Ensuite, les plaques sont comme soufflées, thermoformées en réalité, et prennent la forme de moitié de valises. C'est impressionnant parait-il, selon notre boss, comme en 30 secondes une plaque devient une coque de valise. 

Puis, c'est l'assemblage des 2 coques de valise et des accessoires : poignée, roues...

Notre boss a aussi rendu visite à nos fournisseurs afin d'étudier attentivement les échantillons en cours de notre nouvelle collection 2012. Mais ça, on ne peut pas encore vous le montrer ...

Voici pour les coulisses des usines. 

Carnet de voyage Chine

Le carnet de voyage de la Chine

La Chine, c'est aussi une véritable fourmilière où des immeubles sont sans cesse en construction, où jusqu'à 5 routes différentes se superposent... où vous circulez au niveau du 5ème étage d'un immeuble. Surprenant! Sans oublier des surprises culinaires : comme un crabe à décortiquer entièrement avec les doigts ( pas si facile pour nous, les chinois sont bien plus à l'aise) ou encore le choix des poissons pour votre repas dans un des aquariums du restaurant.

Après deux semaines de gastronomie chinoise, quel plaisir de retrouver les repas français.

Carnet de voyage Chine

La semaine prochaine, nous nous envolons pour une journée express à Bologne (miam) chez nos distributeurs italiens.