Livraison offerte dès 30€ d'achat

L’HISTOIRE D’UNE MARQUE SCOLAIRE

L’HISTOIRE D’UNE MARQUE SCOLAIRE

 CHAPITRE 1 / SA NAISSANCE  ET SES DEBUTS

Il y a bien longtemps, en l’an 2001, dans le berceau des Monts du Lyonnais, à Saint Symphorien sur Coise, le repreneur d’une fabrique de maroquinerie, la société MML, eut l’ idée un peu folle de créer une marque Française de sacs à dos scolaire : BODYPACK.

Entourée d’une petite équipe, mais avec de grandes ambitions, le repreneur se lance le défi de faire de la marque déposée BODYPACK, une marque de produits spécialisés dans la maroquinerie scolaire, et de faire face à des géants étrangers du marché scolaire.

Il crée des sacs scolaires adaptés aux enfants, qui épousent leur morphologie (comme préconisés par la médecine scolaire), qui supportent des manuels scolaires de plus en plus lourds et qui répondent aux obligations scolaires et tout cela avec une qualité irréprochable.

Pour relever ce défi, il met en jeu toutes ses économies, et sollicite des emprunts bancaires pour faire connaître la marque BODYPACK sur tout le territoire national. Une large campagne de publicité est alors lancée sur toutes les chaines nationales avec, comme acteur, le champion de roller, TAIG KHRIS.

La marque BODYPACK grandit et elle sera ainsi commercialisée toute l’année, dans les principales enseignes de la grande distribution. Les consommateurs sont au rendez-vous, et les sacs à dos, les cartables, les trousses se vendent par milliers.

Face à ce succès, en 2011, la maroquinerie déménage ses locaux, à la périphérie de Lyon, dans un bâtiment neuf et étoffe son effectif (designers, stylistes, e-marketeurs,…).

L’équipe créative, ainsi constituée, achètera des carnets de tendances d’une des plus célèbres agences parisiennes, s’inspirera des salons européens, des expositions et des sites web tendances : mode, bagagerie, sport, lifestyle, design…, pour faire de chaque année, une année spéciale !

Pour faire face également aux éventuels copieurs étrangers, les créatifs de BODYPACK déposeront auprès de l’INPI, toutes les années, leurs créations uniques (dessins, formes utilisés sur les produits), protégeant ainsi la propriété intellectuelle de l’entreprise.

En 2013, en France, tous les sacs d’école BODYPACK sont disponibles en ligne pour les particuliers et les détaillants.

Le site s’adressera à tous les enfants en âge scolaire, proposant des sacs goûter pour la maternelle, mais aussi des sacs à dos de la classe primaire au lycée.

Chaque année, le CA progressera grâce à une expédition rapide et un excellent rapport qualité/prix, et un renouvellement perpétuel des designs des sacs.

En 2015, la marque nationale se fait connaître au-delà des frontières et 30% de son chiffre d’affaire est réalisé à l’export (en Europe et en Amérique du sud). Puis chaque année, de nouveaux pays !

Ainsi beaucoup d’écoles nationales, internationales, de primaires, de collèges, de lycées voient les enfants équipés de sacs à dos scolaires de la petite marque Française !

Le repreneur fier d’avoir fait de son rêve, une réalité, décide de céder BODYPACK, à d’autres personnes, afin de prendre une retraite bien méritée.

C’est ainsi qu’en 2019, est vendue la maroquinerie MML, avec BODYPACK, à deux jeunes repreneurs avec de grandes ambitions.

De nouveaux produits scolaires sont en conception avec de nouveaux signes distinctifs de développement qui touchent notre société actuelle, telle que le recyclage.

Les sacs à dos commencent à être conçus en tissus recyclés afin de venir participer au respect de notre planète.

L’histoire aurait pu être belle, mais le contexte en a voulu autrement !

En effet, une crise mondiale touche toutes les entreprises françaises mais aussi mondiales. Le marché scolaire devient plus frileux. La conception, la fabrication, le transport, … tout devient difficiles.

Face à ces difficultés, les nouveaux repreneurs n’arriveront pas à sauver l’entreprise, et la marque sera mise en péril…

Vous voulez savoir comment sera sauvé BODYPACK, alors rendez-vous dans notre prochain article !

marque Française


0 commentaire
Laisser un commentaire